Marketing

Data Manager : le métier expliqué

En raison de la grande diversité et de l’importance de la gestion des données, le data manager est un profil que recherchent de plus en plus les entreprises. Ce métier du Big Data joue un rôle prépondérant dans la transition numérique, mais est parfois confondu avec d’autres métiers de sa catégorie. Qu’est-ce qu’un data manager ? Quelles sont les missions d’un data manager ? On lève le voile sur ce métier.

Data Manager : c’est qui ?

Le data manager est celui qu’on appellera en français gestionnaire de bases de données. Sa fonction est de valoriser les données numériques. En d’autres termes, il administre les données et les mets à disposition pour la prise de décision. Plusieurs qualités et compétences sont donc requises pour l’exercice d’une telle fonction.

A découvrir également : C'est quoi Google Data Studio ?

D’abord, le gestionnaire de bases de données doit avoir des notions dans les langages de programmation informatiques que sont : Python, java, Pig, SQL, Clojure, etc. À cela, s’ajoutent les compétences en analyse statistique. Il doit également être en mesure de trouver des stratégies à mettre en œuvre pour la croissance de l’entreprise.

Le data manager est aussi un bon communicateur et enseignant pédagogue, car les notions de données ne sont pas accessibles à tous et il a la responsabilité d’expliquer.

Lire également : Importance de définir le marché en marketing

Les missions du data Manager

Le data manager ne se retrouve pas uniquement dans un domaine ou secteur d’activité. S’il y a un usage multiple et complexe de données, ce professionnel peut se rendre utile. Ses missions sont variées. Principalement, le data manager est amené à définir une politique d’organisation, d’utilisation et de gestion des données dans toute l’entreprise.

Il définit des moyens de collecte de données et de stockage. De plus, il s’assure de la bonne exploitation des données (sécurité), de leur qualité, de leur utilité et de leur validité. Le data manager est également le concepteur d’un système informatique sécurisé pour l’analyse. Toutefois, il doit structurer les données qui seront exploitées pour la prise de décision.

Il faut avouer que le traitement des données est complexe. Pour permettre à tous de comprendre, le professionnel fournit généralement des statistiques et des explications. Par ailleurs, sur la base des données précédentes, il peut même faire une prédiction.

Formation pour devenir data Manager

Data Manager

Plusieurs formations ouvrent les portes au métier de data manager. Il est possible de commencer avec une licence professionnelle en statistique. Par ailleurs, avec un DUT en statistique et informatique décisionnelle, il est également possible d’exercer dans le domaine. Toutefois, le niveau master reste privilégié. Les profils généralement demandés sont : master en gestion de données, master en data mining, master en statistique avec une option data management. Un ingénieur spécialiste en statistique et en data management est aussi le bienvenu.

Quel est le salaire d’un data manager ?

La rémunération du gestionnaire des bases de données augmente considérablement ces dernières années. Le salaire de base d’un data manager débutant est compris entre 2 200 et 2 600 euros. Il peut évoluer au fil des ans et de la complexité des tâches. Ceci dépend de l’entreprise et du secteur.

En entreprise, les données fusent de partout et le data manager est le professionnel le plus habilité pour une structuration et une bonne exploitation.